Elie Cartan vu du ciel

Le Lycée Elie Cartan (La Tour du Pin) porte depuis plusieurs années le projet de réaliser une photo de l’ensemble de ses installations pour pouvoir communiquer efficacement avec, via ses différents supports. La configuration de l’établissement, qui peut faire penser à un mini campus en ville, ne permet pas d’englober l’ensemble des bâtiments sur une seule image avec une photo traditionnelle… La solution passera donc par le ciel !

Lycée Elie Cartan

Une question de préparation

Dès nos premiers échanges avec le Lycée en la personne de Gilles Fayard, chef de travaux, il est apparu que la solution d’une photo réalisée par drone serait la meilleure voie à suivre pour englober l’ensemble des bâtiments. Allisson, qui a son permis drone, s’est aussitôt lancée dans ce nouveau projet.

Vue des éléments à prendre en photo (on voit bien la succession des 4 bâtiments sur un même axe)

La première étape est le repérage. Nous avons identifié en ville une zone sécurisée d’où faire décoller le drone, dans le bon axe pour la prise de vue. Nous demandons bien sûr l’autorisation du propriétaire des lieux et déposons en préfecture notre demande de vol, 10 jours auparavant. Les questions de sécurité ne peuvent souffrir d’aucune approximation !

Notre drone « Phantom »

Nous poursuivons avec la préparation. Allisson contrôle le matériel au bureau et se renseigne sur les conditions météorologiques à venir. Le beau temps sera de la partie un mardi après midi de ce début Mars, nous bloquons la date et l’horaire pour le vol.

Jour J

Sur place, nous préparons tous les éléments. Les hélices se montent sur le drone et l’ipad mini se clipse à la télécommande. Un travail minutieux de vérification est fait par Allisson, point par point. Aucune place à l’improvisation !

Préparation du drone

Nous matérialisons et protégeons notre zone de décollage à l’aide de plots. Une sécurité supplémentaire dans notre protocole de travail, un élément très important pour nous.

La zone de décollage est prête !

En quelques instants, après allumage des moteurs, le drone décolle à toute vitesse. Il lui faudra moins de 5 secondes pour atteindre les 50 mètres de hauteur. Quelques passants assistent à la scène (et resteront d’ailleurs sur l’ensemble du temps de vol :-), ils sont surpris par cette vitesse de décollage.

Décollage immédiat !
En quelques secondes, le drone n’est plus qu’un point dans le ciel. A 100 mètres de hauteur, il n’est quasiment plus visible à l’œil nu.

Pour le pilotage, tout se passe au niveau de la télécommande. Allisson doit gérer plusieurs paramètres en même temps : distance, force du vent, luminosité pour la caméra. En quelques instants, elle positionne le drone à une première hauteur de 100 mètres. Notre prédiction était bonne (ouf), nous sommes parfaitement alignés avec les bâtiments.

Un contrôle minutieux sur la télécommande
A 98 mètres, c’est toute la plaine qui se dévoile au delà du lycée.

Nous réalisons plusieurs clichés à différentes hauteurs. Le drone ne bouge pas d’un centimètre en l’air, une stabilité bluffante sur les images perçues à l’écran. Après environ 10 minutes de vol, il est temps de rentrer au bercail 🙂

Ne part pas trop loin tout de même !

Après un atterrissage réussit (dans les plots :-), il ne nous reste plus qu’à exploiter les photos. Voici l’une d’elle, prise à 100 mètres de hauteur. On y voit clairement les différents bâtiments, avec la possibilité de zoomer dessus.

Une vue imprenable sur La Tour du Pin et ses environs

Au final, cette photo est utilisée sur un rollup : remise en valeur avec toutes les informations du Lycée, elle permets ainsi véhiculer une image positive de l’établissement !

Rollup du lycée Elie Cartan, rendu final
Le résulat final !

Nous remercions le Lycée pour sa confiance et ne manquerons pas de partager régulièrement d’autres projets réalisés avec notre drone 🙂

Laisser une réponse

Navigate